Pour qu’une stratégie marketing soit efficace, elle doit faire appel aux émotions pour maximiser son impact sur le consommateur et ainsi, l’inciter à l’action et donc à l’achat. Le marketing émotionnel est la tendance de 2021.

Alliez marketing et émotions

Faire appel aux émotions du consommateur permet de créer une véritable relation avec lui tout en favorisant sa décision d’achat en l’incitant à l’action. S’il ressent une émotion (forte, qui plus est) devant le message que vous partagez, il sera plus enclin à le partager à sa communauté et il participera donc à la viralité de votre contenu.

 

Les émotions sont puissantes car elles façonnent la perception que nous pouvons avoir de notre environnement et du monde.

Faîtes-naître-létincelle-une-émotion

Les émotions produites par votre contenu doivent être des émotions fortes pour maximiser leur impact comme l’humour ou la joie par exemple.

Il est nécessaire de délimiter quel type d’émotion vous voulez provoquer chez le consommateur.

Sachez que la plupart des marques et entreprises préfèrent miser sur des émotions positives et y être associées, leur attribuant ainsi, une image valorisée.

Mais selon les objectifs, il est possible de miser sur des émotions plus négatives pour inciter les individus à agir. Comme le spot publicitaire du gouvernement français intitulé « Continuons d’appliquer les gestes barrières» pour sensibiliser aux conséquences de la Covid-19 sur les séniors.

Définissez votre cible

 

Ciblez-votre-audience

Vous ne pouvez pas créer une campagne ou un contenu percutant et impactant si vous ne connaissez pas votre public cible.

Prévoyez d’établir un portrait robot de vos personas pour savoir ce qu’ils aiment et n’aiment pas, qui ils sont et quelles sont leurs motivations et préoccupations.

L’objectif est clair: se rapprocher le plus possible de leurs attentes et aspirations pour une efficacité démultipliée. On peut également penser à un moment précis, plus opportun pour partager votre contenu où la cible est jugée comme plus réceptive.

On appelle cela le ciblage émotionnel. Par exemple, publiez votre contenu à des horaires où des programmes qui s’inscrivent dans le même ton que vous : il y a un film drôle et votre contenu est humoristique ? Bingo !

 

Sachez cependant que comme vous ciblez un public précis, d’autres audiences pourraient ne pas être réceptives à ce que vous proposez, cela fait partie des règles du jeu.

La recherche de mots clés, parfaite pour comprendre votre cible

Déterminer les mots recherchés par votre cible est un bon moyen de cerner qui elle est et ses centres d’intérêt. Des outils peuvent vous aider comme Semrush, BuzzSumo, Answers The Public ou encore Dominator.

Mots-clés

Ils permettent d’avoir accès aux mots les plus recherchés et les plus pertinents mais aussi de découvrir des influenceurs en lien avec votre cible ou même des articles de presse qui peuvent être d’une grande aide.

Il est aussi possible de rechercher des mots clés sur Google en en tapant un et d’autres vous seront proposés.

Propositions-de-résultats-Google

Il y en a même qui sont proposés en bas de page.

Exemple-de-recherches-associées-Google

Tous ces éléments vous permettront de situer votre offre/contenu dans le panorama actuel et ainsi choisir le positionnement le plus approprié à vos objectifs et de mettre en place votre storytelling.

Quelles émotions privilégier en 2021 ?

 

Faites-passer-des-messages-positifs

Les émotions positives comme la joie, le bien-être, la solidarité, le partage, l’empathie ou encore l’optimisme sont des émotions sur lesquelles vous pouvez miser sans hésitation, surtout en 2021.

 

En ces temps troublés, nous avons besoin de réconfort et de bonnes ondes. C’est là où vous pouvez jouer un rôle important. Partager des contenus et des valeurs positives va automatiquement se répercuter sur votre image de marque. En ces temps moroses, partager des photos de paysages idylliques, de plages paradisiaques ou tout simplement de voyage permettra à l’internaute de s’échapper de son quotidien pendant quelques instants.

Rien-ne-vaut-le-naturel

Le retour au naturel et à l’authenticité est aussi un élément sur lequel vous pouvez vous appuyer avec, par exemple, des couleurs plus brutes, naturelles et des motifs plus simples et moins alambiqués. Ces derniers mois nous ont montré que garder contact avec la Nature est essentiel pour notre bien-être et notre équilibre. Il est donc logique de prendre en compte cette tendance qui existe depuis quelques années maintenant.

 

Pourquoi ne pas jouer avec les codes du cinéma ? Le cinéma est l’exemple type du contenu qui engendre des émotions et qui a un grand impact sur le spectateur qui peut s’identifier aux personnages ou s’en détacher, réfléchir sur des sujets soulevés dans les intrigues…

Empruntez-les-codes-du-cinéma

Pensez aux couleurs, formats, différents plans et décors, acteurs, au storytelling, à la musique, au suspense et pourquoi pas à l’humour.

Utiliser les caractéristiques du genre cinématographique peut être un atout pour vous distinguer et vous démarquer. Cela permettra une meilleure mémorisation et attribution de votre contenu.

Quels supports choisir ?

La vidéo est le support phare pour véhiculer une multitude d’émotions car l’internaute est immergé par l’image mais aussi le son. Il est d’autant plus intéressé que la vidéo semble raconter une histoire et le transporter dans un autre monde, le temps d’un instant, ici de la vidéo.

Comme les vidéos BREF par exemple :

 

Vous avez maintenant l’opportunité de créer des vidéos assez facilement grâce notamment aux réseaux sociaux comme Instagram ou Tik Tok. Les courtes vidéos permettent de ne pas casser le feed de votre compte, tout en l’animant et de s’intégrer parfaitement dans le fil de l’internaute. Ce support attirant permet aux utilisateurs de les visionner à n’importe quel moment, n’importe où et sur n’importe quel appareil.

Vidéo

 

La photo est un autre support intéressant à utiliser car il est partageable, attire l’œil et laisse une empreinte importante dans la mémoire de celui qui y est exposé.

Photo

 

Il est prouvé que les publications illustrées d’images et de photos ont un taux d’engagement plus important que celles qui ne sont composées que de textes car ces dernières nécessitent un degré d’attention et de compréhension supérieur.